Comment reconnaître un bon chirurgien esthétique ?

S’il est une chose qui soit la mieux partagée dans le monde actuel, pour parodier Descartes, c’est sans doute la chirurgie esthétique. Outre les nombreuses interventions qui sont proposées, les techniques innovantes chaque jour offrent à des personnes de plus en plus nombreuses et soucieuses de leurs physiques, la possibilité de la modifier ou de la corriger. Sans parler des adolescents qui dans certains pays ont désormais le droit de se faire opérer. Quels sont les critères pour reconnaître un bon chirurgien dans ce contexte ?

Le tarif ne fait pas la compétence

Ceux par exemple intéressés par le tourisme médical en Tunisie recherchent le plus souvent sur internet les tarifs de la chirurgie esthétique en Tunisie et rarement s’interrogent sur comment trouver un chirurgien compétent en Tunisie. Une erreur à éviter certainement quand on voit les ratés de la chirurgie esthétique et les séquelles qu’elle laisse à certains.

L’ordre des médecins

De nombreuses personnes jouent les spécialistes sur les forums de discussion sans l’être. Il faut, pour se fier à un chirurgien, vérifier s’il fait partie du conseil de l’ordre des médecins. Car certains bien qu’ayant des plaques joliment encadrées sur les portes de leurs bureaux, ne sont en réalité que des charlatans avec un bistouri.

Le bouche à oreille

Le témoignage d’une personne ayant suivi une opération de chirurgie esthétique peut être un élément important dans le choix du chirurgien. Il n’y a pas de meilleur conseiller que celui qui parle d’une expérience vécue et sur lequel il est possible d’apprécier la preuve irréfutable de la compétence ou de la technicité d’un chirurgien. Le spécialiste X que l’on présente au petit écran et dont la renommée semble défier les lois de l’entendement n’est pas toujours le meilleur chirurgien qui soit.

Chirurgien à l’étranger

Le principal risque pour ceux qui vont se faire soigner à l’étranger n’est pas nécessairement l’incompétence du chirurgien. Le suivi postopératoire est quelque chose de fondamental en chirurgie. Se faire opérer à l’étranger minimise les chances d’une prise en charge en cas de risques postopératoires.
Il est vrai qu’aller à l’étranger pour trouver un plasticien qualifié peut constituer un risque en soi parce qu’il n’est pas toujours facile de savoir à qui l’on a affaire. Néanmoins, il reste conseillé de vérifier, si l’on tient pour une raison ou une autre de bénéficier d’une chirurgie esthétique à l’étranger, si le médecin concerné fait partie de la profession.