Quelles sont les causes du relâchement de la peau ?

Lorsque l’on parle du relâchement cutané, les causes sont le plus souvent attribuées au vieillissement comme si lui seul expliquait cela. Le relâchement cutané du visage, comme toute autre forme de relâchement de la peau du corps dans son ensemble peut survenir à n’importe quel âge et pour différentes raisons.

La dégradation naturelle du collagène et de l’élastine

Pour mieux comprendre le processus de relâchement et d’affaissement de la peau, il faut connaître les différentes composantes des cellules cutanées que sont le collagène et l’élastine.
Le collagène et l’élastine sont en effet deux substances présentes dans l’organisme et qui sont fabriquées par les fibroblastes. Présent aussi bien chez les humains que chez les animaux, le collagène aide à la résistance mécanique des tissus, principalement la peau, à l’étirement.
C’est à l’élastine quant à elle, que la peau doit son élasticité. Mais plus le temps passe, plus sa synthèse diminue ce qui provoque alors les vergetures, les rides. Ce qui est aussi le cas avec le collagène qui diminue dans l’organisme, et l’on comprend pourquoi on l’injecte aujourd’hui en médecine esthétique. On peut dire donc que le vieillissement est la cause principale du relâchement de la peau.

Les facteurs associés au relâchement

La perte d’élasticité et de la tonicité de la peau, est parfois provoquée par l’exposition aux rayons UV qui accélèrent la dégradation de l’élastine. D’autres facteurs comme le tabagisme qui contribue à la fabrication des radicaux libres à l’origine de l’altération permanente du collagène et de l’élastine, la ménopause, les effets de la pesanteur, les variations pondérales (perte de poids ou excès), la grossesse, et aussi une alimentation riche en radicaux libres, etc., sont autant de facteurs externes qui peuvent expliquer le relâchement cutané.

Les zones concernées par le relâchement

Il existe non seulement plusieurs types relâchement cutanés, mais ceux-ci se manifestent sur différents endroits du corps.
Le relâchement cutané du visage concerne les joues, les bajoues, le cou, la queue des sourcils, les pommettes, les paupières. Sur le corps, il est recommandé de se muscler le dessous des bras, afin d’éviter l’apparition de la peau flasque non seulement sur la face interne des bras, mais aussi sur les cuisses, les seins, les fesses, le ventre, etc.

Traitement du relâchement cutané


Il y a divers traitements. Pour prévenir le relâchement, certains font recours aux crèmes anti-rides. Mais le rajeunissement cutané peut se faire aussi à l’aide lumière pulsée anti-rides, de peeling, d’injection de Botox ou d’acide hyaluronique, le traitement des rides au laser ou des différents liftings proposés par la chirurgie esthétique.