Cali, la «Mecque» de la chirurgie en Amérique du Sud

Si les européennes ont pris l’habitude d’aller faire une injection de botox ou une augmentation mammaire en Tunisie, les nord-américaines, qu’elles soient canadiennes ou américaines  envahissent Cali en Colombie. Découverte de la Capitale de la chirurgie esthétique sur le continent américain.

La vallée de Cauca et sa capitale Cali attire des touristes depuis de nombreuses années grâce à un patrimoine colonial exceptionnel bercé par la feria ou la salsa typique de Cali. La Colombie, après de nombreuses années de guerre civile et après avoir jugulé un trafic de drogue dévastateur pour l’économie du pays, a su revenir par la grande porte sur la scène internationale. Colombie et Cali riment dorénavant avec Salsa et chirurgie.

Depuis quelques années, la ville attire un nouveau type de voyageurs intéressé par l’excellente réputation de ses chirurgiens plasticiens. Le pays est classé 3e en Amérique latine et les chirurgiens colombiens réalisent plus de 250 000 opérations par an.

Avantages financiers

Juanita Calderon, mère de quatre enfants et originaire du Paraguay, n’a pas hésité longtemps pour faire son choix. En 15 jours, tout était réglé : le voyage et une abdominoplastie souhaité depuis longtemps. «Après la naissance de mes quatre enfants, j’ai constaté de gros dégâts sur mon corps. Je ne pouvais faire cette opération pour des raisons financières et mes enfants étaient encore jeunes. Au Paraguay, j’aurais payé environ 12000 dollars pour l’opération, ici je paye 4 500 dollars, pour l’opération, le séjour et le billet d’avion » explique-t-elle. Si l’argument financier est indéniable, le professionnalisme dont jouissent les médecins colombiens a dépassé les frontières. « Au Paraguay, j’aurais payé plus cher en prenant plus de risques vu l’état déplorable de notre système de santé. Les cliniques sont sales et le personnel médical est très peu formé.»

Prouesses technologiques

Les colombiens sont fiers et ne cachent pas les prouesses des praticiens locaux. Un salon international consacré aux produits, technologies et services pour le secteur de la santé a lieu chaque année.

Le Dr Alfonso Riascos fait partie de ces chirurgiens talentueux et innovateurs dont la clientèle, pour la plupart étrangère, fait appel à ses services. « J’ai débuté il y a plus ou moins quatre ans avec des patients sélectionnés et aujourd’hui j’en suis à 600 ». Il a conçu une nouvelle technique de rajeunissement faciale sans cicatrice apparente puisque il la camoufle, dorénavant, dans le cuir chevelu.